Passer directement au contenu

Créer et produire sa propre bière

La microbrasserie expérimentale et didactique a pour principal objectif le partage de l’art brassicole. De l’amateur de bière « ordinaire » au « beer geek » expérimenté.

« Lorsque mon amie m’a proposé d’aller à un séminaire de brassage, n’étant pas un grand amateur de bière, je me suis dit : « Allez, pourquoi pas, c’est l’occasion de passer une bonne journée ensemble ». En réalité, l’expérience va beaucoup plus loin : on ne se contente pas d’observer et de suivre les explications du brasseur, mais nous créons, en groupe, avec nos têtes et nos mains, un produit unique, peut-être même jamais réalisé auparavant. »

Nicolas Geiger

« Nous avons bien ri ce jour-là. Dans une ambiance décontractée et chaleureuse. Et bien dégusté aussi ! (rires) »

« Moi, le moment que j’ai trouvé le plus émouvant était l’embouteillage (quelques semaines après le séminaire, ndlr). Goûter le fruit de notre travail et de nos réflexions était impressionnant, j’ai effectivement reconnu les goûts des différents ingrédients sélectionnés. »

Une visite du Musée National d'Art Brassicole (MNAB)

Le visiteur du MNAB est d’abord charmé par l’atmosphère particulière du « Café Jhang Primus ». Il peut s’y asseoir et écouter les explications concernant la légende de Gambrinus, le roi de la bière. Ensuite, le visiteur apprend les « secrets » de la fabrication d’une bonne bière, depuis les ingrédients de base jusqu’au conditionnement. Les collections de verres, bouteilles et autres « goodies » des brasseries luxembourgeoises évoquent régulièrement de bons souvenirs auprès des visiteurs les plus avertis.

Installé au sein même des anciennes écuries du Château de Wiltz, le MNAB est aussi un lieu chaleureux imprégné d’Histoire. Le pavé ancien, les murs épais, la charpente authentique, etc. ne laisseront pas le visiteur indifférent.

Et surtout… le musée est doté d’une partie réellement active : la microbrasserie. Si le visiteur n’a pas la chance de sentir l’odeur caractéristique d’une journée de brassage, il pourra probablement humer la bonne odeur dégagée par les cuves cylindro-coniques remplies de jeune bière en pleine fermentation.

Wiltz et la bière : toute une Histoire

Wiltz est un lieu de production, mais aussi de culture et d’Histoire brassicoles.

La Brasserie Simon, fondée en 1824 par un tanneur de Wiltz, est toujours au service des amateurs de boissons houblonnées et fait partie des 3 plus gros brasseurs luxembourgeois.

Le Château de Wiltz quant à lui abrite le Musée Nationale d’Art Brassicole et sa microbrasserie expérimentale et didactique. Au XVIIᵉ siècle, il y avait déjà une brasserie dans le Château de Wiltz.

À cette époque, Wiltz comptait par ailleurs des brasseries privées en dehors du château. Au début du XIXᵉ siècle, on recensait à Wiltz 5 brasseries dont 2 étaient en service… et ce, jusqu’en 1969 lorsque la Brasserie Gruber a cessé son activité.

Bonjour, vous avez une question ou une suggestion ?
Contactez-nous

Continuer à
découvrir Wiltz.

Regroupez vos meilleurs moments à Wiltz en partageant le hashtag

#VisitWiltz